On a testé pour vous: Gastronogeek

gastronogeek_livre_cuisine_geek_1Mon épouse m’a offert pour Noël un drôle d’ouvrage : Gastronogeek… Au début je me suis dit : « Il doit y avoir un message caché pour qu’elle m’offre un bouquin de cuisine ». Mais en y réfléchissant mieux, je me suis juste rendu compte qu’elle me connaissait très bien. Geek invétéré et grand gourmand devant l’éternel, ce livre de recettes atypiques est la parfaite fusion entre deux univers que j’apprécie énormément.

Les deux auteurs Thibaud Villanova et Maxime Léonard, que je ne connaissais pas, m’ont émerveillé. Thibaud est le « geek » du duo, celui qui va faire voyager notre imaginaire et Maxime est le chef qui va faire voyager nos papilles.

gastronogeek_themes-600x437Le livre se présente selon 5 grands thèmes : la science fiction, la fantasy, les mangas, l’horreur fantastique et comics. Chacun de ses thèmes propose un menu (entrée plat dessert) autour d’un même univers, sachant qu’il y a 3 univers par thème. On y retrouve Star Wars, Le seigneur des anneaux, Dragon Ball Z, Harry Potter, et bien d’autres. Au total, c’est 42 recettes originales que vous pourrez essayer de concocter pour amuser et régaler votre entourage. En ce qui concerne le niveau requis, le livre est encore la aussi très bien fait. On y retrouve des glossaires régulièrement pour vous expliquer un vocabulaire que nous n’avons pas tous, un résumé en début de livre nous montre même les ustensiles que l’ont pourra être amené à utiliser. C’est très bête mais un cul de poule à part le sens premier, je ne voyais pas ce que cela pouvais être. Il propose aussi des pochoirs qui nous aideront à réaliser la décoration de vos plats. Chaque recette est notée selon leur difficulté allant de 1 étoile (pour les plus simples) à 3 étoiles (pour les plus compliquées).

IMG_0332Mais Gastronogeek, ce n’est pas qu’un banal livre de recette. Thibaud Villanova à l’aide des photos de Guillaume Czerw nous fait voyager dans un univers magique. Les mots nous compte des récits, qui nous donne envie de découvrir les mets inventés par Maxime Léonard. Les photos qui accompagnent ces recettes et textes sont magiques ! Chaque page nous retranscrit bien l’univers dans lequel s’inscrit la recette. Je dirais même que je salive d’envie à chaque page que je tourne. D’ailleurs, on est des fois presque déçu lorsqu’on voit le résultat de notre travail culinaire, car malheureusement, n’étant pas un grand chef personnellement les visuels ne sont pas toujours proches de ce que le livre nous montre. Mais je sais qu’avec le bon matériel et l’entrainement, je finirai par y arriver.

IMG_0331Pour l’émission, je me suis dit que le meilleur test pour un livre de cuisine était de se mettre devant les fourneaux et de faire gouter à l’équipe le fruit de mon travail. J’ai donc choisi de réaliser deux recettes : Tourte façon Prosper Poiredebeurré, plat incontournable de l’auberge du Poney Fringant et l’œil de Sauron, entendez derrière ces appellations une tourte de légumes et un sabayon a l’orange et chocolat noir. Premier constat, j’ai du adapter la recette à mes ustensiles et aux ingrédients disponibles. Les yeux de Sauron ont été réalisés dans des ramequins n’ayant pas de quoi faire des tartelettes et quelques ingrédients de la tourte ont été remplacés par des ingrédients très proches en goût. Ces adaptations faites, j’ai eu la meilleure des assistantes, mon épouse. Elle s’est chargée de la tourte tandis que je me mettais sur le dessert. Les résultats parlent d’eux même : Ma femme est meilleure cuisinière que moi. Le goût était bien présent dans les deux plats par contre l’aspect était très réussi pour la tourte un peu moins pour le dessert. Je vous laisse juger.

IMG_0333

Dernier petit point, et pas des moindres, pour rendre l’ouvrage encore plus fun, les auteurs ont caché dans chaque recette une lettre qui toutes assemblées forment un code pour découvrir une surprise sur leur site http://www.gastronogeek.com. Pour le moment, j’avoue ne pas avoir encore trouvé toutes les lettres.

Je vous conseille donc vivement ce super livre de recettes qui vous émerveilleront. Merci à ma petite femme pour ce super cadeau !

Rencontre avec les miettes de l’actu

tetris_nintendoIl y a quelques jours, Jaoued et moi avons rencontré Jonathan Méli de l’association des miettes de l’actu. Après nous avoir présenté ses projets en lien avec les jeunes, il nous a livré son point de vue sur l’attitude de ceux-ci envers les écrans. Son but étant, au travers d’expositions et de projets dans les écoles, de leur apprendre à maîtriser les écrans et à vivre en harmonie sans avoir à les subir. Nous avons appris que les jeunes sont peut-être moins accrocs aux écrans que les adultes ne veulent bien le croire. Ils se sentent victimes d’un système où les technologies les attirent indéniablement mais souhaiteraient en sortir pour vivre autrement, développer de nouvelles compétences et avoir moins de problème de sociabilité. Les jeux violents, selon Jonathan, ne sont pas tant dangereux, du moment que le jeune est accompagné par le parent et peut se confier. A entendre certains parents, les jeux violents sont une sorte de rite initiatique auquel on ne peut couper si on souhaite être correctement intégré dans les groupes. A cela, Jonathan rétorque qu’au contraire il est possible d’envisager une vie sans avoir à rentrer à tout prix dans le même moule et il donne l’exemple d’une jeune fille qui mît en place des ateliers pâtisserie avec ses copines. Toujours selon Jonathan, le réel danger émane des jeux requérant des automatismes comme Tetris car, à la manière d’une drogue, nous effectuons les gestes machinalement que notre corps nous réclame ; tout comme certains ont ce besoin d’un café pris à heure précise chaque jour ou ce besoin de consulter ses mails toutes les dix minutes.

Après l’entretiencropped-16078987577_b736737be6_o.jpg, Jonathan nous a raconté son point de vue concernant le regard des jeunes sur Charlie hebdo. Il semblait effaré par ce qu’il crût comprendre : les jeunes éprouvaient une certaine jouissance que des terroristes aient pu tirer avec une kalachnikov, comme s’ils ne comprenaient pas la différence entre la réalité et la fiction. De ce comportement en découle la difficulté aux professeurs d’expliquer l’intérêt de la minute de silence. Ce qui est surprenant est que ces comportements sont observés sur n’importe quels jeunes ; ils sont conscients que c’est regrettable que des personnes soient décédées, mais ils semblaient avides de ces images de violence supplémentaires. Donc le travail de Jonathan fut de remettre dans la réalité ces gestes qui semblent normaux dans les jeux. Pour finir, Jonathan conclut que la violence fait partie de la société, qu’on entre dans la paranoïa, et qu’on se renferme sur soi, tout en rappelant l’important du phénomène de victimisation.

Notre rôle dans l’émission de culturellement Geek est de valoriser des jeux vidéos, de travailler avec plusieurs supports numériques ; cependant, par ce sujet nous souhaitons également montrer notre engagement à vouloir protéger et accompagner nos futurs geek, en espérant que notre message ait un impact positif.

Pour retrouver l’association:

Culturellement Geek est Charlie!

Charlie,
Je dois vous faire un aveu, je ne suis pas une adepte des journaux, magazines, etc. Je suis bien plus à l’aise avec un gros roman de 500 pages qu’avec trente pages de magazine. Je n’ai jamais ouvert un Charlie hebdo. Oh bien sur, j’en ai entendu parler et même vu des couvertures, comme tout le monde, mais je n’ai jamais franchi le pas d’en acheter un exemplaire. Vais-je le faire à présent? Je ne le sais encore… Est ce que cela s’apparentera à un hommage ou à du voyeurisme?

Voilà plusieurs jours qu’un grand nombre de questions et d’émotions se bousculent dans ma tête. J’ai le sentiment de vivre les cinq étapes du deuil en simultané. L’incompréhension, le rejet, la profond tristesse, l’indignation, la colère, la compassion et la peur m’assaillent. Je tremble, je prie, je me renferme; je suis invivable. Je suis Charlie, tout comme j’étais new yorkaise en 2001.
J’ai peur. On dit que l’histoire est un éternel recommencement. Et si…

Nos ancêtres se sont battus, ils ont su acquérir notre liberté actuelle, au prix de leur vie. Sachons la conserver, ainsi nous leur témoignerons notre gratitude. L’histoire ne doit pas être un éternel recommencement. Et si nous donnions un tournant à notre histoire…

Hier, trois millions sept cent mille personnes ont manifesté dans la rue, tous les soucis et tracas du quotidien ont été mis de côté pour nous unir avec de parfaits inconnus à une même cause: notre liberté.

J’étais prostrée, par la peur, mais voir ces images de déferlantes humaines, j’ai compris: l’amour, la fraternité et l’humanité ne sont pas morts. Tous ensemble, nous serons forts, pour conserver nos valeurs.

En fait, je crois que j’ai compris une chose: je ne suis pas que Charlie, je suis française, et fière de l’être.

Bonne et heureuse année 2015

L’équipe de Culturellement Geek vous souhaite une très bonne année 2015!

15519890083_12b60d2ecc_o

 

Qu’elle vous apporte Joie, Bonheur, Santé, Chance, Travail et Prospérité!!

 

Culturellement Geek change cette année, on vous donne rendez vous le 28 janvier prochain pour découvrir cette nouvelle formule! L’équipe est très pressée de vous la faire découvrir.

15953845967_004a1d4c7c_o

Note: Les photos ont été réalisées par Clement127, vous pouvez retrouvez ces réalisations sur son Flickr